Équilibre vie privée-vie professionnelle : un paradoxe ?

Votre réveil sonne. Vous sautez sous la douche, prenez un petit déjeuner rapide avant de partir et consultez déjà quelques e-mails. Vous filez ensuite à votre premier rendez-vous au bureau. Si vous êtes chez vous le soir, il se peut même que vous continuiez à travailler.

Lire aussi : « Comment reconnaître une personne dépendante du travail ? »

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? Vous n’êtes pas le seul. Beaucoup de gens ont du mal à concilier leur travail et leur vie privée.

La frontière entre vie professionnelle et vie privée s’estompe souvent

Nous ne travaillons plus de la même manière qu’il y a quelques années. Les éléments suivants nous obligent à travailler différemment :

  • La numérisation ;
  • Le flux continu d’informations ;
  • La problématique de la mobilité ;
  • L’internationalisation des structures d’entreprise ;
  • La délocalisation.

Ces éléments gomment souvent la frontière entre le travail et la vie privée.

Un équilibre vie privée-vie professionnelle favorise la satisfaction et la rétention

Une étude menée par Securex révèle que 29 % des Belges ne pensent pas atteindre l’âge de la pension à cause d’un manque d’équilibre vie privée–vie professionnelle.

Un chiffre préoccupant quand on sait que nous devrons tous travailler plus longtemps. Qui plus est, les collaborateurs qui ne parviennent pas à concilier leur vie privée et leur vie professionnelle montrent plus de difficultés à récupérer après leur journée de travail. Ce phénomène a un impact sur la santé, l’absentéisme et l’employabilité des travailleurs. Un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle aide les travailleurs à se sentir bien au travail.

La société, l’organisation et l’individu s’engagent en faveur de l’équilibre vie privée-vie professionnelle

Comment garantir un équilibre ? Une bonne approche requiert des efforts à plusieurs niveaux, et ce tant de la part de la société, des organisations que des individus.

Travailler sans lieu ni horaire fixes

À l’heure actuelle, de nombreuses entreprises permettent le travail à temps partiel ou à distance.

Les organisations sont donc flexibles, mais cela signifie aussi que la frontière entre notre travail et notre vie privée tend à s’atténuer. Les travailleurs à temps partiel ne voient pas toujours leur charge de travail diminuer. Il est désormais aussi possible de consulter ses e-mails en soirée ou pendant l’entraînement de sport des enfants.

La manière dont vous gérez cette situation, en tant que travailleur, déterminera en partie votre manière de concevoir l’équilibre vie privée-vie professionnelle.

L’effort sans le réconfort ne fonctionne pas

La batterie de votre GSM est à plat ? Vous la rechargez. Il en va de même pour votre corps et votre esprit. Identifier ce qui vous insuffle de l’énergie et ce qui vous en prend vous permet d’en tirer consciemment avantage. De quoi renforcer votre équilibre personnel. En votre qualité d’organisation, vous pouvez aider vos travailleurs à gagner en résilience à l’aide d’un coaching individuel ou de formations.

Une répartition inégale entre le travail et la vie privée

La répartition entre la vie professionnelle et la vie privée dépend de vos besoins et de vos objectifs personnels. Il y a des périodes où vous investissez beaucoup dans votre travail et moins dans votre vie privée, des périodes où les deux se confondent et des périodes où vous vous focalisez davantage sur le volet privé de votre vie.

Rappelez-vous ce à quoi vous accordez de la valeur et ce qui a du sens à vos yeux. La culture organisationnelle et le leadership d’une entreprise sont déterminants pour l’équilibre entre le travail et la vie personnelle des collaborateurs.

Être toujours connecté requiert du courage et de la détermination

Rester connecté en permanence avec votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur vous en demande beaucoup. Vous avez besoin de courage et de détermination pour gérer cette situation de manière saine et intelligente.

Il convient parfois de déconnecter et de prendre du repos pour concilier au mieux la vie privée et la sphère professionnelle. Jouez la carte de la transparence en fixant des limites et en concluant des arrangements clairs avec votre employeur. Si les responsables de votre organisation réussissent eux-mêmes à concilier leur vie privée et leur vie professionnelle, les collaborateurs auront plus de chances d’y parvenir aussi.

Travaillez étape par étape

Faire le plein de conseils théoriques est une chose, mais les mettre en pratique en est une autre. Il faut du temps, de la patience et de la concentration pour avancer. Allez-y progressivement. Rome ne s’est pas faite en un jour.

Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.