Évitez les erreurs commises lors de la première embauche

Trouver, sélectionner et engager du personnel n’est pas une mince affaire. Pas étonnant que certaines gaffes soient commises lors d’une première embauche. Il serait dès lors judicieux de vous pencher sur le proverbe « un Homme averti en vaut deux » afin d’éviter, à l’avenir, les erreurs suivantes.

Le poste vacant

1. Une description de fonction imprécise. Les descriptions de fonction trop générales ne sont pas idéales. En effet, elles attirent plus de postulants parmi lesquels se dressent bon nombre de personnes ne convenant pas au poste en question. Vous misez ainsi sur la quantité et non sur la qualité. De plus, vous vous surchargez de travail inutile pour réaliser un tri correct des candidats. C’est pourquoi il est préférable de veiller à dresser une description de fonction claire et précise.

2. Évitez les clichés. Les descriptions de fonction s’accompagnent trop souvent des adjectifs comme « novateur », « dynamique » et « ambitieux ». Oubliez ces clichés. D’ailleurs, ils sont trop vagues. Vu que pratiquement tout le monde les utilise, ces mots ont perdu de leur valeur. Enfin, il existe des adjectifs bien plus concrets pour attirer le collaborateur adéquat.

L’entretien d’évaluation

1. Aucune préparation. La plupart des postulants s’y préparent minutieusement. En tant qu’employeur, vous devriez faire de même. Faites des recherches sur la personne qui vient se présenter. Ces informations vous aideront lors du point suivant.

2. Ne poser que des questions classiques. Des questions telles que « quels sont vos points faibles » et « où vous voyez-vous dans cinq ans » reviennent dans la quasi-totalité des entretiens. Tentez de poser des questions plus créatives. Sondez par exemple les défis réalisés au sein de fonctions ou de projets précédents. Les passe-temps des postulants peuvent aussi refléter une idée générale de leur personnalité.

3. Pas de place pour la discussion. Un entretien ne doit pas nécessairement se dérouler dans un seul sens. Lors d’une courte discussion, vous pouvez souvent en apprendre plus sur un candidat que lors d’un entretien classique fait de questions-réponses.

4. Trop d’insistance sur les points faibles. Il arrive souvent que les points forts des candidats soient trop peu traités. Parlez donc aussi des côtés positifs et des talents cachés des postulants.

L’évaluation en soi

1. Trop subjective. Pendant l’évaluation, votre propre subjectivité prend parfois le dessus. Cet aspect cause alors une évaluation faussée. Essayez, en tout temps, d’être aussi objectif et honnête que possible et évaluez si le candidat peut représenter une plus-value pour l’entreprise, pour vous-même et pour votre équipe.

2. Accent uniquement mis sur les connaissances et l’expérience. Ne vous focalisez pas seulement sur l’expérience et les connaissances d’un certain candidat. La motivation et l’attitude adéquates sont au moins toutes aussi essentielles. Pour ce faire, pensez à la citation « Engagez pour l’attitude, formez pour les compétences ». Il est difficile d’adapter son attitude alors que parfaire ses connaissances et compétences est bien plus facile. Faites aussi en sorte de choisir quelqu’un étant sur la même longueur d’onde que l’équipe dans laquelle il/elle atterrira.

Les premiers jours de travail

1. Pas d’initiation. N’abandonnez pas un nouveau collaborateur à son sort, mais veillez à lui offrir un accueil chaleureux. Ainsi, il/elle se sentira directement le/la bienvenu(e).

2. Matériel manquant. Chaque nouveau collaborateur a besoin de certaines choses comme un bureau, un ordinateur, un téléphone, un badge, des chaussures de sécurité… Veillez à ce que tout soit prêt pour son arrivée.

3. Trop de collègues non informés. Ne provoquez pas l’étonnement de collaborateurs lorsque vous engagez un(e) nouvel(le) employé(e). Informez-en tout le monde et évoquez déjà la répartition des tâches.

4. Commencer sans une visite guidée. Une visite guidée constitue un des principaux piliers. Offrez une visite guidée du bâtiment au nouveau collaborateur et présentez-lui tous les collègues.

En savoir plus ? C’est ainsi que vous veillez à un accueil adéquat de votre premier collaborateur.

Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.