Le parcours de réintégration aide vos collaborateurs à leur retour

Avant, les collaborateurs absents de longue durée n’étaient pas toujours soutenus à leur retour au travail. De plus, on ne faisait pas toujours les efforts nécessaires pour éviter que les collaborateurs ne tombent malades. À cet égard, l’accompagnement est important. Il peut simplifier le retour d’un collaborateur et permettre d’éviter les absences. Les organisations en prennent de plus en plus conscience. Et vous ?

Depuis le 1er janvier 2017, un membre du personnel absent depuis longtemps peut passer par un processus formel de réintégration. L’itinéraire peut être demandé par l’employeur, l’employé et/ou le médecin traitant et l’assurance maladie. Cela a deux conséquences majeures pour vous :

  • Si ce trajet est lancé, vous devez coopérer et rechercher une solution appropriée pour votre employé. Cela ne signifie pas que vous trouverez une solution pour chaque situation.
  • Vous devez soumettre les résultats des trajectoires complétées au CPPT au moins une fois par an.

Vous pouvez vous servir de votre obligation en matière de réintégration comme d’une motivation pour réfléchir à votre politique et la développer.

Astuce ! Vous pouvez faire un inventaire de toutes les exigences physiques et mentales requises pour chaque fonction au sein de votre entreprise. Cet inventaire vous aide à prendre des décisions fondées durant le parcours de réintégration formel.

Vous avez de nombreuses possibilités pour gérer les absences et le retour au travail. Vous n’êtes pas obligé de suivre uniquement la procédure formelle. Vous pouvez aussi travailler main dans la main avec vos collaborateurs pour faciliter leur retour ou, mieux encore, éviter leur absence. Telle est la priorité du parcours de réintégration informel.

L’idéal est d’harmoniser vos parcours de réintégration formel et informel pour obtenir une politique intégrée. Vous pouvez y parvenir grâce aux 5 étapes suivantes :

Étape 1 : faites une analyse de votre organisation dans le cadre de laquelle vous réfléchissez

  • aux absences dans votre organisation
  • aux mesures pour adapter le lieu de travail
  • à la politique de réintégration formelle et informelle

Étape 2 : mettez au point votre politique de réintégration formelle

  • remplissez vos obligations

Étape 3 : mettez au point votre politique de réintégration informelle

  • préparez le retour de vos collaborateurs

Étape 4 : envisagez un travail adapté pour vos collaborateurs ayant des problèmes de santé

  • évitez les absences

Étape 5 : misez sur la prévention

  • mettez l’accent sur les problèmes moteurs et psychologiques, les principales causes médicales d’absence de longue durée

Si vous souhaitez une aide professionnelle lors de la mise au point ou de l’analyse d’une politique de réintégration, vous pouvez faire appel à nos experts.

Nouveauté 2018 !

  • En tant qu’employeur, vous pouvez aussi solliciter la réintégration de vos collaborateurs qui étaient déjà absents avant le 01/01/2016. L’an dernier, ce n’était pas encore possible.
  • Kris Peeters et Maggie De Block examinent les premiers résultats de cette législation et adaptent la politique où cela s’impose.
Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.