6 conseils pour gérer son stress quand on est indépendant

Enfer et damnation : vous n’avez pas pu terminer tous vos travaux du jour !  Votre To-Do list s’allonge, et vous ne parvenez plus à faire le point sur vos priorités et vos échéances…

Cette situation de stress peut arriver à tout moment, et vous mettre mal à l’aise, avec un sentiment de travail non accompli… C’en est trop ! Il faut pouvoir gérer ce stress ! Car travailler à son compte, ce n’est pas qu’une question de liberté. L’emploi du temps se surcharge bien trop vite, provoquant un stress qu’aucun indépendant ne souhaite vivre.

Voici 6 conseils pour reprendre la main sur votre quotidien et votre bien-être.

1.  Apprenez à vous détendre et à mieux dormir

De nombreuses techniques de relaxation existent pour apprendre à gérer votre stress, et vous calmer. Que ce soit de la sophrologie ou de simples cycles respiratoires, programmez-vous 30 minutes par jour pour vous détendre.

Tentez des petits exercices, où les muscles et le corps s’adoucissent, pour laisser place à une sensation de bien-être. Ces pratiques peuvent s’avérer très utiles, sur le long terme.

N’oubliez pas votre corps, et reposez-vous. Une petite sieste réparatrice en journée peut vous aider, mais l’essentiel de votre récupération se fera toujours pendant la nuit.

2.  Faites plus de sport !

La partie de tennis ou de squash donne le ton : vous vous défoulez à 100%, et cette énergie vous permet de relâcher, le temps d’un instant, le stress lié à votre travail. De manière régulière, la pratique d’un sport vous offre une régularité physique. Mens sana in corpore sano !

Lire aussi : « Comment combiner l’activité physique et le travail? »

3.  Respirez, prenez du recul et des pauses, positivez

Une attitude zen vous offre souvent des réponses à certains blocages qui, en période de stress, semblent impossibles à surmonter. En réalité, il suffit parfois de mettre le problème de côté, penser quelques minutes à autre chose, pour mieux revenir à la problématique par la suite. Videz-vous la tête, éliminez ce trop-plein. Il s’agit de se positionner différemment face au souci.

4.  Fixez vos limites et faites-vous plaisir

Essayez de ne pas reporter au lendemain et gardez en tête les actions prioritaires à réaliser. Cela vous soulagera. Et si l’envie vous prend de vous évader une après-midi en forêt, loin de tout, faites-le. Cela ne peut vous faire que du bien. Ce regain d’énergie vous boostera pour le restant de la journée.

Si vous préférez aller faire du shopping ou vous faire masser dans un spa, qui vous en empêchera ? Ces petits plaisirs vous soulageront, et vous gagnerez en productivité.

5.  Adaptez votre environnement de travail

Il y a des jours où vous pourriez rester des heures devant votre laptop à écrire des centaines de rapports. Que ce soit chez vous ou dans un espace de coworking, vous devez absolument apprendre à respecter votre corps. Pour éviter un mal de dos désagréable, plusieurs éléments peuvent vous aider :

  • ajustez votre siège pour bien soutenir les lombaires et le bas du dos,
  • levez-vous et faites une petite marche toutes les 30 minutes.

Un petit exercice sur le ballon soulagera aussi votre dos et votre nuque. Personnellement, je combine les deux, en écrivant cet article, je suis assis sur un ballon – bien plus confortable qu’un siège…

6.  Suivez des formations

La vie d’indépendant consiste à prendre sa vie (professionnelle) en main, et chercher à se former, constamment. Ne perdez pas de vue cette étape.

Lire aussi : « Quatre raisons pour lesquelles apprendre et évoluer est primordial pour un entrepreneur »

Sortez de chez vous et allez à la rencontre de personnes influentes qui peuvent vous faire grandir dans votre métier. Suivez des formations et enrichissez-vous dans des lectures utiles.

En conclusion, devenir indépendant demande une certaine dose de connaissances de soi. Vos réactions seront mises à rude épreuve, et vous seul allez décider de la suite de vos actions. Garder une attitude positive est la première étape vers la résolution des soucis quotidiens d’un indépendant !

Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.