Comment se lancer comme psychologue indépendant ?

Vous avez un master ou un doctorat en psychologie et vous voulez vous lancer comme psychologue indépendant ? Que vous soyez fraîchement diplômé ou en quête d’un nouveau défi professionnel, vous devez penser à de nombreuses obligations et formalités. Voici quelques trucs et astuces précieux.

  1. Demandez votre agréation comme psychologue

Le titre de psychologue est protégé par la loi. Cela signifie que vous ne pouvez porter ce titre professionnel que si vous êtes un psychologue agréé. À défaut, vous risquez une amende. Chaque psychologue doit donc demander une agréation auprès de la Commission des psychologues, peu importe que vous soyez indépendant, salarié, demandeur d’emploi ou bénévole.

Une fois votre agréation en poche, montrez au monde extérieur que vous êtes compétent, que vous suivez régulièrement des formations et que vous respectez les règles déontologiques, comme le secret professionnel. L’agréation vous donne en outre droit à une exemption de tva sur les traitements thérapeutiques.

2. Devenez membre d’une association professionnelle

Outre votre agréation obligatoire, il est également intéressant de s’affilier à une association professionnelle reconnue. En Belgique, elles sont au nombre de trois :

  • Association des Psychologues Praticiens d’Orientation Psychanalytique (APPPSY)

Site : http://www.apppsy.be/

  • Fédération Belge des Psychologues (BFP)

Site : http://www.bfp-fbp.be/

  • Union Professionnelle des Psychologues (UPPSY)

Site : http://www.uppsy.be/

Votre association professionnelle défendra vos intérêts auprès des autorités, vous informera sur les évolutions dans votre profession, organisera des formations et vous fournira des conseils personnalisés.

3. Ouvrez un compte à vue

En tant qu’indépendant, vous êtes obligé d’ouvrir un compte à vue dans une institution financière établie en Belgique. Ce compte à vue ne peut être utilisé que pour votre activité professionnelle, et est donc distinct de votre compte privé. La loi vous oblige également à mentionner ce compte à vue sur tous vos documents professionnels, tels que factures et lettres.

4. Présentez-vous à un guichet d’entreprise

Chaque psychologue indépendant, à titre principal ou complémentaire, doit être inscrit avant le début de son activité professionnelle à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) comme entreprise non commerciale de droit privé. Cette inscription doit se faire auprès d’un guichet d’entreprise agréé tel que celui de Securex. La première inscription comme entreprise non commerciale de droit privé ne vous coûte rien. Les modifications ultérieures, ou une nouvelle inscription après une période d’arrêt de vos activités, sont facturées au tarif légal de 83,50 €.

Si vous travaillez comme entrepreneur individuel, le guichet d’entreprise vous attribuera un numéro d’entreprise. Si vous travaillez via une société, vous devez faire rédiger l’acte constitutif auprès d’un notaire, le faire enregistrer au bureau d’enregistrement, le déposer au greffe du tribunal de commerce et le faire publier au Moniteur Belge. En pareil cas, c’est le greffe qui attribue le numéro d’entreprise et le guichet d’entreprise qui se charge de l’inscription à la BCE.

5. Affiliez-vous auprès d’une caisse d’assurances sociales

En tant que psychologue indépendant, à titre principal ou complémentaire, vous bénéficiez du statut social d’indépendant. De ce fait, vous êtes obligé de vous affilier à une caisse d’assurances sociales à laquelle vous paierez des cotisations sociales trimestrielles. À titre principal, ce statut vous donne droit aux allocations familiales, à une intervention pour les frais de maladie et d’incapacité de travail, à une aide à la maternité, au droit passerelle et à la pension d’indépendant. Veillez à vous affilier avant de commencer votre activité, sans quoi vous risquez une amende.

6. Affiliez-vous auprès d’une mutualité

Vous êtes jeune diplômé ? Vous êtes dans ce cas inscrit auprès d’une mutualité par le biais de vos parents. Si vous vous lancez comme indépendant, la loi vous oblige à vous affilier en votre nom propre à une mutualité. Votre mutualité vous permet de bénéficier du remboursement des soins de santé et vous verse vos allocations en cas d’incapacité de travail.

Vous êtes déjà affilié à une mutualité en votre nom propre ? Dans ce cas, informez votre mutualité du fait que vous vous lancez comme indépendant.

7. Souscrivez des assurances complémentaires

Un psychologue est déontologiquement obligé d’être couvert par une assurance de responsabilité civile professionnelle. En tant qu’indépendant, vous devrez vous en charger. Cette assurance couvre votre responsabilité si vos clients sont préjudiciés en raison d’éventuelles fautes professionnelles.

Vous pouvez en outre optimiser votre statut d’indépendant en souscrivant des assurances complémentaires : revenus garantis, ou assurance hospitalisation, par exemple. Vous trouverez de plus amples informations sur ces assurances ici.

Share on pinterest

Commentaires

Afficher les commentaires

  • AREZKI

    15 décembre 2016 21:29

    Bonjour .
    Je désire savoir si je peux devenir membre de votre aimable association en qualité de psychologue vivant en l’étranger Algérie.
    Très cordialement .
    Hafid AREZKI

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.