Comment faire pour que les médias parlent de votre projet ?

Sans les médias, c’était impossible de réussir. Les jours qui précédaient le lancement de mon projet, je rêvais de leur pouvoir, de ce jour où ils me citeraient. Eux, ce sont ces médias traditionnels qui, par un article, une photo ou une vidéo, peuvent faire de vous une star et de votre projet une tendance. Je les avais mis au sommet de mon plan de communication. Il fallait qu’ils prennent connaissance de mon existence. Alors, je me suis lancé et je les ai contactés. Voici comment vous, en tant qu’entrepreneur, vous pourriez peut-être vous y prendre…

Découvrez en 6 points comment faire pour attirer l’attention des médias !

Commencez par une étude de marché

Vous pourriez par exemple, commencer par les journaux. Pendant une semaine, chaque matin, je les achetais tous. Je repérais les différentes rubriques qui pouvaient parler de mon projet et je les notais dans un fichier Excel. Mais pas seulement ! Je précisais également le nom des journalistes responsables de ces rubriques ou de ces thématiques. Des informations facilement trouvables à la fin de chaque article. Un processus que vous pouvez ensuite réitérer pour la radio et la télévision en profitant de leur site internet qui référence assez bien leurs différentes émissions.

Construisez votre base de données

Est venu ensuite le temps de la quête aux adresses emails et numéros de téléphone. J’ai commencé par… Google. Très souvent, si vous mentionnez simplement le nom du journaliste et du média, vous trouvez de quoi remplir une base de données. Pour les cas plus complexes, je me rabattais alors sur LinkedIn. Un outil magique ! Il me suffisait d’attendre que les journalistes acceptent mon invitation pour que je puisse avoir accès à leurs coordonnées. Malheureusement, dans certains cas, ces méthodes de recherche ne suffisent pas. Je finissais alors par appeler la centrale du média en évoquant une rencontre et la perte de la carte de visite du journaliste. Vous verrez, vous recevrez très certainement les coordonnées de la personne en retour !

Rédigez un bon communiqué de presse

Après 2 semaines de recherche, je l’avais enfin ma liste de journalistes. Il ne me restait plus qu’à rédiger le communiqué de presse et à l’envoyer. Là aussi, soyez simple. Un objet, quelques lignes et un pdf en pièce jointe. Pourquoi faire simple ? Car des emails, les journalistes en reçoivent énormément. Je devais sortir du lot, attirer l’attention, donner l’envie de cliquer. Pour y arriver, que ce soit pour l’objet ou le contenu du mail, limitez le nombre de mots et la longueur des phrases. Oubliez les subjonctives, les relatives… Je remplaçais les mots abstraits par des mots qui pouvaient générer des images dans la tête de ceux qui me liraient. Et j’essayais de raconter une histoire… Une histoire qui, autant que possible, pouvait coller avec l’actualité.

Le temps de la relance

Et puis, j’ai attendu. Chaque heure, j’allumais mon ordinateur avec l’espoir de tomber sur une réponse positive. Mais rien. Même pas un NON, ou un DÉSOLÉ. Rien. Alors, je les ai relancés. D’abord en renvoyant un email, encore plus simple que le premier. Ensuite, en les appelant. Une persévérance qui a fini par payer. Les rendez-vous se sont enchainés avec des chaînes francophones comme : Le Soir, La DH, L’Avenir. J’ai même eu droit à un passage dans l’émission de la RTBF, « On N’Est Pas Des Pigeons ! ».

Du rêve à la réalité

Enfin, je n’étais plus un entrepreneur parmi les autres. J’étais un entrepreneur qui passait dans les médias ! Ce que ça m’a rapporté ? Pas un client, pas un euro. Juste des likes sur Facebook et des félicitations de mon entourage. En gros, je suis juste passé de 1 à 10 sur l’échelle de la crédibilité et j’ai pris une bonne dose de reconnaissance. Mon égo me remercie encore.

Aujourd’hui, pour la promotion de mon spectacle, j’ai retenté l’aventure « médiatique ». J’ai renvoyé des emails… Mais, j’ai aussi tenté l’envoi de messages en privé sur les pages Facebook de différentes émissions. Quelques mots, pour de nombreuses réponses en retour. Des passages que vous pouvez retrouver sur ma page @cdavyofficiel et qui cette fois-ci m’ont vraiment aidé à vendre. Mon ego me remercie toujours. Mais, mon portefeuille aussi maintenant. Et c’est certainement ça, le plus important !

Vous aussi vous souhaitez faire en sorte que les médias parlent de votre projet ? Découvrez notre checklist avec toutes nos petites astuces !

Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.