Quelles sont vos obligations en tant qu’employeur débutant ?

Félicitations ! Vous avez franchi le premier pas pour embaucher votre premier collaborateur. La procédure de sélection est derrière vous et votre nouveau collègue brûle d’impatience à l’idée de commencer. Toutefois, n’allez pas trop vite. Vous devez encore régler quelques obligations administratives. Voici un aperçu :

Paiement des charges sociales

En tant que tout nouvel employeur, vous devez vous acquitter de charges sociales au profit de votre employé. Cette couverture sociale garantit une allocation en cas de maladie et de pension.

Heureusement, le tax shift existe. Depuis 2016, vous ne payez pas de cotisations patronales pour votre premier collaborateur. En outre, lorsque vous engagez un deuxième employé, vous bénéficiez, pendant 13 trimestres, d’une réduction ONSS considérable. Cette règlementation s’applique jusqu’à la sixième embauche.

Apprenez tout à propos des cotisations sociales relatives à vos premiers collaborateurs sur www.coutsalarial.be.

Affiliation à la caisse d’allocations familiales

Chaque employeur doit s’affilier à une caisse d’allocations familiales. Cette démarche doit avoir lieu dans les 90 jours calendaires suivant l’engagement et cela, même si votre employé n’a pas d’enfants. En Belgique, il existe des dizaines de caisses d’allocations familiales. Vous choisissez vous-même la caisse souhaitée.

Souscription d’une assurance accidents du travail

Mieux vaut prévenir que guérir. Une bonne assurance accidents du travail vaut de l’or. Ainsi, vous ne devez pas vous-même intervenir dans les frais à l’issue d’un accident du travail. Ces coûts peuvent rapidement atteindre des sommes énormes.

Attention : l’assurance légale relative aux accidents du travail est plutôt limitée. Pour une protection plus complète, il vous est loisible de contracter des assurances complémentaires.

Respect de la loi bien-être

Les collaborateurs réalisent un travail meilleur lorsqu’ils se trouvent dans un environnement professionnel agréable. Vous pouvez créer cet environnement de travail. Sur la base de la loi bien-être, vous assurez un cadre de travail sain et sûr pour votre personnel. Cet aspect se traduit en une productivité accrue, en moins de frais de maladie et en un nombre réduit d’accidents.

Vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Faites alors appel à un service externe pour la prévention et la protection au travail. Ces professionnels se chargent alors de toutes les obligations ayant trait au bien-être au travail.

Déclaration des risques sociaux relatifs aux accidents de travail

Un burn-out, un accident grave ou une maladie de longue durée : certains évènements arrivent de façon soudaine. Lorsque le statut social de votre collaborateur change, vous devez dresser une déclaration.

Nous distinguons quatre types de risques sociaux :

  • Maladie professionnelle
  • Allocation
  • Chômage
  • Accident de travail

Vous souhaitez démarrer comme entrepreneur ? Si tel est le cas, les étapes précitées occupent alors une place essentielle. Heureusement, il existe, outre ces obligations chronophages, quelques avantages intéressants dont vous pouvez bénéficier. Ainsi, embaucher un premier collaborateur est plus avantageux que jamais. Et cela grâce au tax shift !

Share on pinterest

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.